Afrique du Sud

 

L’Afrique du Sud est vaste. Sa visite sera plus agréable si on la scinde  en plusieurs étapes. Pour commencer, Capetown la capitale. Nichée dans une vallée côtière, elle se termine à la pointe la plus au Sud de l’Afrique par le célèbre Cap de Bonne Espérance. 

L’immense métropole s’étale aux pieds de la Table Mountain, un plateau d’altitude aux falaises abruptes qui renferme une richesse florale extraordinaire . Des plantes rases très spécifiques et endémiques à cette région, que l’on appelle le fynbos et qui s’humidifie égulièrement par le Tablecloth, une nappe de nuages qui dévale les pentes de la montagne. Ce phénomène est du à la différence de température entre les eaux glacées de l’Océan Atlantique et les terres chaudes du Sud Africain.

Entre Captown et  Port-Elysabeth on emprunte la magnifique Garden Route ; une région très riche en paysages côtiers plantés d'immenses forêts. Première étape amusante, la ferme d'élevage d'autruches Oudtshoorn. Hightgate Ostrich Farm. Vous pourrez vous essayer à chevaucher ces immenses oiseaux et vous aurez presque  l'impression de paraticiper à un rodéo. Ensuite, Knysna (dont l'équipe des Bleus de football se souviendra longtemps), et des vues à couper le souffle avec les vagues déferlantes sur Buffalo Bay, une des plus dangereuses au monde pour la navigation. Pas bien loin de là, proche de l'embouchure du lagon, voici Elephant Park. On y rencontre en totale liberté de superbes spécimens d'éléphants, mais également des girafes, zèbres et hyènes. Prés de Plettenberg Bay , un détour par The Crag et Monkeyland nous fera découvrir toute une colonie de singes, mais aussi des lémuriens et à l'intérieur du parc,  l'immense volière de Birds of Eden. Avant d'arriver à Port Elysabeth, vous rencontrerez de curieuses roches qui plongent dans l'océan ; Tsitsikamma National Park. A la nuit tombée, sous l'éclairage lunaire, ces formes aigus prennent des attitudes fantomatiques presque menaçantes.

En se dirigeant vers l'Est, en direction de Durban, on arrive sur les contreforts du Drakensberg. Cette chaîne basaltique marque la frontière  entre le Kwazulu-Natal et le Lesotho. Pour les amateurs de paysages désolés, la minéralité des lieux les comblera.

Quittons ces natures grandioses pour découvrir Pretoria, la capitale administrative du pays. De nombreux édifices furent érigés à l'époque du  grand Trek et certains monuments commémorent le conflit qui opposa les Boers aux anglais et qui se solda par des milliers de victimes. La statue du Président Kruger dans  Union square symbolise la prospérité du pays , mais il faudra attendre plusieurs dizaines d'années avant de percer l'abcès "Apartheid" qui empêchait une réelle unification du pays

Roodeplaat est un endroit prisé par les habitants de Johannesburg. Ils y viennent passer des week-ends consacrés à la pêche ou aux sports nautiques.  la région du Mpumalanga et toute proch, avec la tribu des N'debele, célèbres pour leurs "femmes-girafes". Leur cou est emprisonné dans des rangées de colliers qui vont le  déformer au fil des ans et leur donner ce port de tête étonnant.

Avant d'entrer dans le Kruger Park, un détour  s'impose dans  la Blyde River Canyon. Une rivière circule entre les roches et au fil des millénaire, elle a creusé de ces curieuses Marmites du diable de  Bourke's Luck Potholes. Enfin, on pénètre par une des trois entrées dans  le célèbre Kruger Park. Pour bien s'imprégner de cet immense parc, aussi grand que la Suisse, il faut prévoir d'y  rester au moins trois jours et si on est chanceux, on pourra voir un des Big five  : le Lion, l'éléphant, le buffle, le léopard, ou le rhinocéros noir. Mais il n'y a pas que ces seigneurs de l'Afrique à voir. Une quantité impressionnante de variétés  d'antilopes, des girafes, phacochères, singes, hippopotames et autres animaux sauvages sont faciles à voir dans leur univers naturel.