Allemagne – Berlin

Berlin à vélo est un moyen original pour visiter la capitale allemande. Les rues sont plates et les automobilistes respectent scrupuleusement la sécurité des cyclistes. On peut en louer facilement à la journée ou pour une semaine.

Depuis  Bülow Strasse, on arrive tout prés de la Philarmonie. Cet édifice à l'acoustique exceptionnelle, a été dédié à la musique symphonique. A deux pas de là, vous pourrez faire vos achats sous l'immense verrière édifiée par le géant de l'électronique japonaise, Sony. Et ensuite, en quittant le centre commercial, vous pourrez voir où commençait  l'ancien mur qui séparait l'Ouest et l'Est de la capitale, à l'ère soviétique. Aujourd'hui, quelques vendeurs sur Potsdamer et Landwerkanal essayent de vous vendre des "souvenirs" de cette histoire peu glorieuse. Insignes de l'armée rouge, casquettes de militaires ou même fragments de bétons prélevés sur les restes du mur. A quelques centaines de mètres, avant d'arriver sous la célèbre porte de Brandebourg, on va se recueillir sur Eberstrasse. Le lieu, a été crée pour se souvenir de l'effroyable holocauste où furent exterminés des millions de juifs. Des galeries en forme de labyrinthe vous permettent de vous isoler et de communier avec toutes les malheureuses victimes des nazis. A quelques pas de Unter den Linden, la célèbre avenue "des tilleuls"qui se déploie vers l'Est, on pourra se faire une idée du drame que vécurent les habitants des deux côtés du mur devant le célèbre "Check Point Charlie". Ce sas de passage a été reconstitué pour que les touristes se fassent une idée, à quoi ressemblait ce lieu tragique. Un petit musée intéressant raconte la vie des berlinois à l'époque et relate les tentatives de ceux qui essayèrent, au péril de leur vie, de franchir le mur. Prés de la gare ferroviaire gigantesque de Hauptbahnhof, on aperçoit la façade entièrement restaurée du Reistag et on accède tout prés, à l'immense parc-jardin de Tiegarden. Pour ceux qui auraient envie de se faire une balade reposante et agréable, il suffit de prendre place à bord d'un des nombreux bateaux qui empruntent la Spree (le fleuve qui traverse en partie Berlin) pour jouir d'une vue imprenable sur l'île aux Musées, le Bode Muséum, ou la bibliothèque ultra-moderne de M.E. Lüders-Haus. Une autre manière originale pour visiter la ville, consiste à louer les services d'un chauffeur et de sa "Trabant" la célèbre petite voiture aux records de pollution, pour se rendre dans les quartier éloignés d'Oranienburger. Les restes du mur encore debout ont offert leur surface à l'imagination d'artistes berlinois et internationaux. Sur un peu plus d'un kilomètre, les tags recouvrent le moindre interstice de béton. Aux fins fonds de ce quartier excentré, on peut s'arrêter devant l'immeuble de la Stasi. On imaginera sans difficultés les atrocités qui ont été commise derrière ces murs où sévissaient les tortionnaires de la célèbre police politique soviétique.