Cuba

Rencontre avec Cuba en 1983.
Le pays a du bien changer depuis cette époque. La propagande communiste, malgré ce que l'on en racontait en Europe à ce moment là, n'était pas aussi visible dans les rues et  les cubains, très philosophes s'accommodaient au mieux de ce manque de liberté . Ce qui frappait surtout, c'était l'ambiance typique Caraïbes ; les habitants affichaient une certaine nonchalance et s'enivraient d'une musique omniprésente à tous les coins de rue. Un autre aspect étonnant, c'était le côté Musée Automobile à ciel ouvert de la Havane. La majorité des véhicules que l'on croisait étaient tous d'origine américaines et pour les plus récents, ils dataient des années 60. Dans un état de vétusté avancé, ces voitures hors d'âge auraient fait le bonheur de bien des collectionneurs. Les gens n'ayant pas la possibilité d'acquérir des véhicules plus modernes, ils les restauraient comme ils le pouvaient, mais avec une ingéniosité sans limite. La présence  des militaires soviétiques pouvait se sentir partout dans le pays. Le samedi soir, il était fréquent de rencontrer de jeunes  officiers russes  au Tropicana, venus admirer les formes généreuses des danseuses qui s'exhibaient en rythme, sous les projecteurs. Ce cabaret à ciel ouvert, réputé dans toutes les Caraïbes,  portait avec fierté le surnom de "Paradis sous les étoiles". Dans Sud du pays, à quelques 😯 kms de Santiago, se trouve le village de Guatanamo qui abrite le célèbre camps de détention américain. Au sommet d'une  tour d'observation construite par les cubains, on pouvait y  rencontrer fréquemment des agents spéciaux soviétiques venus encadrer leurs homologues castristes.