POITOU

Le fantôme de Charles Martel rôde encore dans les ruelles de Poitiers

Depuis la terrasse des Dunes, on a une excellente vue générale sur la ville. De la place Charles de Gaulle, on visite l ‘église Notre Dame de la Grange et l’église Saint-Radegonde. Dans cette dernière, pour qu’un vœux se réalise, il faut passer 3 fois sous les supports du tombeau de la Sainte. La Cathédrale Saint-Pierre et le baptistère Saint-Jean. Le Parc de Blossac offre de jolies promenades le long des berges du Clain. Rue de la Chaîne, plusieurs maisons à colombages méritent le détour, ainsi que dans la rue Descartes où se trouve l’hôtel Furmée. Plus excentré, l’Hypogée des Dunes, rue du Père de la Croix et la Pierre Levée, rue du Dolmen.. Un hôtel particulier au N°14 de la rue Descartes et rue des Cordeliers se trouve le Palais de Justice. L’ancien Palais des Ducs d’Aquitaine où a été jugée Jeanne d’Arc par l’évèque Cochon. Grande Rue, au n°190 l’hôtel particulier Barbarin qui date du XVIème siècle et Place Charles de Gaulle de belles maisons à colombages. Grande rue, au N°113 se trouve la célèbre ciergerie Guedon. François et sa femme perpétuent la tradition en fabricant à l’ancienne les immenses bougies qui serviront aux croyant. Noël est aux commandes du « manège », c’est en trempant et retrempant plusieurs fois par jour les mèches dans la cire chaude qu’il parviendra à réaliser ces magnifiques cierges. Grande Rue, au n°94/96 l’ Hôtel Briey et au n°1913 une fabrique de parapluies.
Depuis les rives du quartier Saint-Paul-sur-le-Thouet, de la place Vauvert et du Jardin Férolle, on a une superbe vue sur les remparts, la Tour et la porte de la Citadelle et de l’église N.D. de la Couldre, les maisons à colombages de la rue de la Vau Saint-Jacques.
Parthenay-le-Vieux. Possède une église romane dédiée à Saint-Pierre. A voir également le pont de la Porte Saint-Jacques, les ruines du Vieux Château, l’église Sainte-Croix avec les gisants polychromes du XV ème représentant Guillaume VII et son épouse. Ne pas oublier, le clocher de l’église Sainte-Croix, le Tribunal d’Instance, la Tour de la Porte Saint-Jacques et le point-de-vue du Calvaire de la rue Helier.
Tous les mercredi ici, a lieu l’un des plus grands marchés aux bestiaux français, on y négocie les plus beaux spécimen de la race parthenaise.