SAINT-MALO

De Cancale au Cap Fréhel

La promenade des deux côtés de la Rance nous fait découvrir des beautés insoupçonnées. Le moulin abandonné de Quinar, prés de Saint-Jouan de Guérets, mais également le cimetière à bateaux de la Passerelle. Quelques kilomètres plus bas, on rejoint Saint-Suliac, un des plus beaux villages de France. Ses maisons recouvertes d’anciens filets de pêcheurs ont leurs fenêtres agrémentées de jolis rideaux au crochet. Après avoir traversé la Rance, on arrive au mignon petit port de pêche du Minihic. De l’autre côté de la plage, un chantier naval très actif s’anime dès l’aube et on peut y admirer un grand nombre de bateaux, sur cales, attendant de se refaire une beauté. Ensuite, se trouve le hameau de La Richardais. Ce village abrite un superbe château agrémenté d’un imposant jardin à la française, mais on lui préfèrera une balade plus bucolique, en faisant le tour de la presqu’île de Cancaval. Un sentier de randonnée nous offre de superbes vues sur la Rance. A Dinard, en empruntant le chemin de ronde de la Malouine, on admirera avec envie les somptueuses villas juchées sur l’immense promontoire rocheux dominant la mer ; c’est ici que le milliardaire François Pinault pose son sac à dos quand il vient se reposer dans sa villa-musée de Bretagne. De retour à Saint-Malo, on ne manquera pas d’aller rendre visite aux rochers de Rotheneuf ; le célèbre abbé Fouret les a sculptés pendant une vingtaine d’années pour en faire une galerie à ciel ouvert aux aspects diaboliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *