Autour de Bordeaux

Les alentours de Bordeaux sont d’une richesse incroyable, aussi bien sur le plan architectural que pour ses productions viticoles et ses paysages.

Saint-Emilion en est le fleuron. Les vignes les plus célèbres y ont leur château. Que ce soit le domaine de Balestard-la-Tonnelle, celui de la Villemaurine ou de Saint-Hippolyte pour les cépages rouges et le Clos des cordeliers, avec ses prestigieux vins élaborés en méthode champenoise. La cité médiévale a plus d’un attrait ; la citadelle entourée de remparts et de fossés, une église monolithe taillée à même la roche et un clocher, du haut du quel on a une vue à 180°. D’autres lieux de la ville sont incontournables, comme la place du Grand Vinetier et la célèbre rue du Tertre de la Tente, avec son piétement de galets et les magnifiques rives de toits des maisons qui la bordent.
A 12 km de là, Castillon-la-Bataille a été le théâtre et le point final d’une des plus grandes guerres. Elle a eu lieu le 17 juillet 1453 et elle mit fin à un conflit qui aura duré près d’un siècle.
Le gîte de la Lézardière, tenu pas le sympathique couple Marie-Hélène et Gilles, à Saint-Martin-de-Lherme, est une excellent étape quand on veut découvrir cette belle région au Sud de Bordeaux.
Rauzan possède deux sites remarquables. Un château du 12ème siècle dont les vestiges semblent surgir des vignes environnantes et sous la ville, la Grotte Célestine, l’unique site en Gironde où l’on peut admirer des magnifiques stalactites et stalagmites de l’époque Quaternaire.
Sauveterre de Guyenne ouvre ses portes sur une bastide du 12ème siècle très bien conservée. Il en est de même pour le petit village de Blasimon, qui a su préserver les admirables vestiges d’une abbaye médiévale. Des motifs sculptés apparaissent encore sur le tympan du clocher et l’ensemble est mis en valeur par un entourage de prairies en jachère recouvertes au printemps par une multitude de fleurs.
Villandraut possède également un superbe château du 12ème siècle dont la particularité réside dans ses trois tours frontales défendant l’entrée du monument.
A Préchac, le château Cazeneuve nous rappelle que c’est ici que vécurent Henri IV et la Reine Margot.
A quelques kilomètres à l’Est de Langon, près du village de Saint-André-du Bois, se trouve le château Malromé. Il fut la dernière demeure du peintre Toulouse Lautrec.
Saint-Macaire possède une magnifique bastide médiévale dont les arches en courbes et ogives s’ouvrent sur la magnifique place du Mercadiou. En relevant la tête, le visiteur pourra admirer de magnifiques têtes sculptées qui ornent les façades.
Un lever du soleil à l’automne, sur la campagne environnant La Réole est un enchantement de couleurs, avec des rouges flamboyants et les teintes mordorées des vignobles. Dans la ville, deux monuments importants : l’ancien Hôtel de ville , place du Colonel Bouche. Il possède des colonnes sculptées datant du 13ème siècle et des portes ornementées de ferrures ouvragées et le Prieuré des Bénédictins, avec son perron à double rampe, et une grille en fer forgé qui s’ouvre sur un cloître magnifique.
Monségur vaut le détour surtout pour sa belle halle, type Baltard, qui date du 19ème siècle.
Un petit creux ? Il suffit de faire une pause gastronomique à Rimons dans la ferme Gaudry. Le chef propose des plats régionaux délicieux, cuisinés dans la plus pure tradition régionale.
Castelmoron d’Albret est un adorable petit village médiéval qui mérite que l’on se promène dans ses ruelles étroites.
A Saint-Ferme, l’abbaye médiévale a du être remaniée à la Renaissance, comme le font penser ses fenêtres à croisée.
Dans la banlieue de Bordeaux, Pessac est fière de posséder la maison Frugés, une architecture remarquable due à Le Corbusier et classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis juillet 2016.
En remontant le fil de la Garonne et en se dirigeant vers le département de la Charente, on trouve le joli village de Talmont-sur-Gironde, dont l’église romane surveille l’immensité de l’embouchure de la Gironde et la ribambelle de carrelets, ces filets typiques de la région.
En remontant encore plus à l’Est de Royan, on arrive dans la région ostréicole de Marenne-Oléron et le village de Mornac-sur-Seudre. Cet adorable petit port spécialisé dans la culture et l’élevage des huitres qui ont fait la notoriété de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *