CHÂTEAUX DU POITOU

Des monuments d’exception.

Sur les hauteurs de Bonnes, les jardins à la française du château de Touffou surplombent majestueusement les méandres de la Vienne. La visite permet de se faire une idée de la richesse des lieux avec la salle des trophées (on aime, ou on n’aime pas) et le Musée de la chasse dans les magnifiques écuries. A une dizaine de kilomètres de là on pourra admirer dominant une colline, le village de Chauvigny et les ruines de son château fort.
A Surin. Jean-Claude Corbin entretien avec passion le château de Cibioux et à Civray-Brux, on pourra admirer le château d’Epanvilliers, tandis qu’à Usseau, vous pourrez vivre l’expérience de la vie de privilégiés en dormant et vous sustentant dans le magnifique château de la Motte du XVeme siècle. Le rez-de-chaussée du Colombier a été harmonieusement aménagé avec une décoration moderne et la chambre à l’étage supérieur est équipée d’un lit très original, il s’escamote dans le plafond. A voir également la charpente d’origine de la Tour, son escalier à vis et le chemin de ronde avec ses archères, créneaux et mâchicoulis. L’escalier du XVIIème siècle dans la tour ronde et la bibliothèque sous la coupole, amènent à une chambre avec lit à baldaquins. Au rez-de-chaussée, la cuisine dispose d’un magnifique présentoir à vins, liqueurs et épices. La lucarne de la façade est ornementée d’un motif sculpté : la congrégation de Picpus (2 cœurs) et date de 1869. Cette fenêtre ouverte dans la tour date du XIX ème tandis que la façade, elle, remonte au XVème siècle.
La visite de la région se termine par Dissay-le-Château et sa résidence des évèques de Poitiers qui date du XVème siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *