PARAPSYCHOLOGIE EN UNION SOVIETIQUE

Le peuple russe y croit dur comme fer

Depuis la nuit des temps, les russes ont été intéressés par les phénomènes paranormaux et au fil des siècle, bon nombre des dirigeants du pays ont pris en considération les prédictions émises par leurs conseillers occultes. Raspoutine, en est un bon exemple. N’a t-il pas soigné l’hémophilie du prince héritier Alexis et n’a-t-il pas pris une place importante au sein des Romanov, conseillant le tzar sur la politique menée dans son pays.
L’ex colonel du KGB, Alexander Petrovitch, s’est trouvé des facultés thérapeutiques étonnantes en soignant des confrères atteints de différents problèmes ostéos. Sur sa lancée, ce thérapeute peu ordinaire, s’est vu demander par de plus en plus de patients atteints de maux divers et variés. Le week-end, une queue interminable s’allonge devant sa datcha transformée en abri anti-atomiques. Ce blockhaus est le souvenir d’une guerre froide pas si lointaine qui opposait les dirigeants de l’URSS à ceux des USA.
Le Figaro Magazine nous ayant commandé un reportage sur la parapsychologie et les phénomènes paranormaux en Russie, nous avons rencontré ce personnage étonnant dans sa datcha située à une centaine de kilomètres de Moscou. Arrivés sur place, en plein mois de janvier, la température ambiante dépasse à peine le zéro degré. Pour nous réchauffer les os, notre hôte nous propose de passer au sauna. Une pièce recouverte de lambris taillés dans du pin scandinave, au milieu de laquelle trône un baquet en ciment rempli d’eau froide. Il nous attend pour nous faire subir un sacré choc thermique. Le corps rougi par les 80° diffusé par le sauna, on plonge dans une eau proche de la glace. Sortis du bain, nous dégustons des charcuteries raffinées accompagnées de pommes de terre au goût délicieux. Et pour faire passer le tout, nous avalons de généreuses lampées de vodka avoisinant les 70°. La journée va se passer ainsi, en alternant sauna, bain glacé et casse-croûte enrobé de vodka. Le retour à Moscou en voiture, a été plus que somnolent, heureusement le chauffeur avait été sobre.
Le Professeur Spirkin, un grand spécialiste en iridologie a testé un grand nombre de cosmonautes à Baïkonour. Ces dernières études permettaient de donner le feu vert, ou non, aux futurs aventuriers de l’espace. Djuna,quand à elle, a été longtemps une conseillère occulte, éminemment respectée au Kremlin. La plupart des dirigeants soviétiques faisaient appel à ses prédictions pour orienter au mieux la politique du pays. Cette parapsychologue était également une artistes peintre reconnue en Russie.

Laisser un commentaire